Pleine Lune du 08 avril en Balance

Quelque chose se pose. Un silence qui englobe toute notre existence. C’est soudain calme. Apaisé. Même s’il y a encore des vagues de protestations, il y a avant tout des vagues d’avancement. En soi. En cette situation nouvelle mais pourtant connue: nous-même. Dans nos aspérités autant que dans nos douceurs. Quelque chose se pose. Allons-nous l’écouter?


L’envie de construire. L’envie de continuer d’œuvrer. Mais aussi celle de se taire, d’attendre, de se dissiper dans ce qui nous entoure. Tout cela co-vit en chacun d’entre nous. Un profond besoin de connexion à soi, coupé du reste du monde. Un profond besoin de trouver un nouvel équilibre pour continuer notre chemin. La vie ne s’est pas arrêtée. Elle a pris toute sa contenance dans nos existences.


Qu’as-tu en ta possession? Même si cela n’est pas en ton pouvoir? Qu’est-ce qui de l’ancien se fait voir, pour mieux se dissoudre et laisser place au nouveau? Parce-qu’il y a beaucoup de choses que tu croyais inaltérables qui se voient défaites au fil du temps. Un temps qu’on ne reconnait plus. Qui ne sécurise plus. Qui prend une nouvelle forme. Il ne s’agit même plus de se trouver une nouvelle structure, mais s’offrir son propre rythme. À quelle allure vas-tu? Et celle des autres? Du monde? 


On ne reconnait plus ce qui était pourtant familier. On sent nos propres limites aussi acérément que s’il s’agissait d’une lame. Tranchante.  Parce-que la justice règne au-dessus de nous. Certains parleraient vite d’une justice divine, je préfère voir l’oeuvre d’une justice vulnérable. Qui touche aux soubassements de nos êtres respectifs en nous protégeant dans ce qui nous parait une prison. Mais si la liberté qui nous tient tant à cœur était déjà présente? Mais que nous l’avons parée de nos projections et de nos croyances? Ne pourrions-nous pas nous en libérer, nous en extraire, en laissant les illusions s’évanouir et changer nos croyances?


Ton pas est assuré quand tu te lèves au matin. Qu’est-ce qui le rend si solide dis moi? Que te dis-tu pour te lever? Le goût de vivre, de respirer, d’être vivant n’est-il pas suffisant? Et la suffisance n’est-elle pas le premier pas vers la complétude? Tout est là. Cela ne veut pas dire ne jamais se risquer – vivre est un risque – cela veut dire ne pas se précipiter faute de se noyer, mais au contraire se laisser porter (notre fameux rythme) et mieux savourer. 


Quoi?

L’instant.

Farah Sahbi – Ozalee www.ozaleesens.com

 Prochain recalibrage stellaire (soin de groupe à distance sur don volontaire) le mardi 07 avril, pour plus d’informations et/ou s’inscrire c’est: ICI

✤ Si tu veux connaître ma vision sur ton signe du zodiaque, rejoins l’infolettre et reçois ton cadeau de bienvenue: les Voies de Réalisations solaires c’est par ICI .

De plus, désormais pour les abonnés à mon infolettre, entre le 15 et le 25 de chaque mois, je vous enverrai une vidéo pour vous parler des énergies du mois prochains, de quoi avoir conscience des aléas énergétiques 

nl

La poésie, c’est le sourire de la vie.

Être soi. Simplement. C’est possible. Un changement de regard peut changer une vie.

Oui, il y a les peurs, les croyances, tous ces bagages. Mais ils ne sont pas nous. Et s’il était temps de les déposer et apprendre à oser?


2 réflexions sur “Pleine Lune du 08 avril en Balance

  1. MERCI !
    Ta plume est fluide, ton verbe est juste. Ta vision est parfois complexe, mais riche en sens.
    Merci encore.
    Je me régale en te lisant,
    Une nouvelle fan !
    Faiza

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s