Nouvelle Lune en Vierge du 17 septembre 2020

Qui suis-je? Je ne le sais plus vraiment depuis quelques temps. Le mental tente de se définir à travers des émotions qui sont devenues des comportements. Des tempéraments. Mais je n’apprécie plus ce que ces comportements m’amènent à vivre. 
Alors j’ouvre mon regard. Je défocalise l’objectif pour voir plus grand. Voir ce qui m’entoure. 

J’observe beaucoup tu sais. Non pas analyser mais observer. Voir comment chacun crée sa vie. Ou continue de la subir. Parfois c’est une soumission qui a le goût d’un besoin. Vital. Sans lui, je me défigure. Voilà ce que j’entends au-delà des mots, des choses que l’on dit pour se définir. Il n’y a rien de mal à cela. Il est naturel de se donner des cadres, même ceux qui donnent la sensation que l’on est plus libres que les autres, ou que notre nous du passé.

Personnellement, j’ai des émotions qui me traversent, qui veulent prendre possession de moi et parfois elles y arrivent. Mais je suis fatiguée vois-tu. Du jeu qui se joue en moi. Auquel je permets de prendre vie. 

Le plus difficile reste à trouver ce que je veux. Ce que je veux vraiment. Ici je ne parle pas d’objectif, de projets. La vie est ainsi faite qu’elle est généreuse sur ce point de vue. Mais ce que je veux fondamentalement. Ce qui me met en vie.
Et vois-tu, contre toute attente, ce qui va me mettre en vie n’est pas d’avoir ci ou ça. Ni même de vivre ci ou ça. Mais des moments anodins. Que je juge anodins, mais qui m’échappent dans mon quotidien. Pour lesquels je ne sais plus prendre de temps. 

Et au final, je t’exprime tout cela pour que tu te rendes compte toi aussi de ce qui t’est joyeux, mais auquel tu ne consacres pas de temps. 

Avec une telle image, ce qu’il se produit également est que je ne sais pas dans quelle direction lever les voiles. Ma poitrine se soulève, le souffle m’envahit et la vérité apparaît. Crue. Il n’y a que l’instant qui nous relie à plus grand que nous. Cet instant qu’il est plus facile d’attraper quand on est libre de tout contact, de toute relation, de tout souvenir, de tout désir. 

Je la trouve crue cette vérité. Parce-qu’elle ne donne pas de but au mental. À dire vrai, elle donne la sensation que l’on peut tout lâcher et que les morts – les crises – qui nous attendent, ne seront rien face à l’alignement – entendez dans le présent – qui sera nôtre.

Voilà le plus bel apprentissage que me donne à voir l’énergie de la vierge en cette période. J’espère que tu le ressens aussi. 

La foi est parfois à un choix. À un tournant de rue. Feras-tu ce choix?

Comme d’habitude, voici également la vidéo 🙂

https://youtu.be/VLgeIAymVmc

Auteur: Farah Sahbi – Ozalee www.ozaleesens.com

✛──────────────────────────✛

✤ Tu as envie de changer tes croyances pour changer ta vie? Je t’invite à lire sur la Ronde de la vie, programme en ligne qui va débuter dès le 21 septembre prochain: ICI

✤ Si tu veux connaître ma vision sur ton signe du zodiaque, rejoins l’infolettre et reçois ton cadeau de bienvenue: les Voies de Réalisations solaires c’est par ICI .

De plus, désormais pour les abonnés à mon infolettre, entre le 15 et le 25 de chaque mois, je vous enverrai une vidéo pour vous parler des énergies du mois prochains, de quoi avoir conscience des aléas énergétiques 

La poésie, c’est le sourire de la vie.

Je suis passionnée par l’astrologie, les archétypes, la création (musique et chant), mais aussi par tout ce qui touche au respect et à l’équilibre de notre équipe: corps – émotions – mental.

Je consacre ma vie à accompagner des femmes et des hommes comme toi à avoir un impact, écouter leur rythme et oser qui elles sont.

Je suis présente pour t’inspirer à avancer, écouter ton cœur, rencontrer tes peurs, activer tes potentiels, prendre soin de ton corps quand tu te diriges vers tes objectifs de vie les plus importants. 


4 réflexions sur “Nouvelle Lune en Vierge du 17 septembre 2020

  1. Bonsoir
    Je n’aurai pas pu mieux exprimer ce qui est actuellement, ce que je ressens, les mots sont posés sur des émotions, et remettent tout en place, en ancrage et sens de la vie à cet instant précis. Merci

    J'aime

  2. La poésie est le sourire de la vie:
    Esprit saturé
    Loin du monde
    Loin de la foule
    Retrouve-toi
    Ressource-toi
    Tout ce brouhaha
    Te sature
    Ecoute ce que souffle ton âme
    Dans le silence
    De cette nature vivante
    Dans la solitude
    De ton corps,
    ton merveilleux véhicule
    Un parfum de liberté
    S’y trouve.
    Dans ces retrouvailles,
    Jouis de l’instant.
    Hors de ce monde saturé
    Un monde que nous avons créé,
    Sans conscience
    Avec beaucoup de peurs.
    Aligne-toi en ton centre
    La peur y est absente.
    Va sans retour
    Pour certain
    Au Bois Joli
    15.09.20
    JPZ

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s