Pleine Lune du 02 mars 2018

PL02032018

«Je rêve d’immensité mais je mise petit.»

Ça te parle? Cette tendance à rêver grand et jouer petit? Cette tendance à choisir le confort du quotidien, des habitudes, plutôt que l’immensité – parfois encore floue – de tes rêves les plus profonds? 

Si je te disais qu’il est temps d’ajuster ta réalité à tes rêves? Qu’il est temps de prendre une profonde respiration et de plonger dans tes remous intérieurs pour braver tes peurs et ouvrir ton cœur? Bien sûr que le chemin n’est pas toujours limpide. Il est au final ton reflet le plus intime, celui qui te propose de ralentir quand tu veux courir, et de courir quand tu souhaites ralentir. Car il y a ta volonté, mais surtout la Volonté. Celle de ton âme, sage et patiente, qui n’a pas peur, qui n’est pas pressée et qui est amour.

Cela parait trop beau? Trop loin de ta réalité, de tes douleurs, de tes préoccupations? À toi de faire le choix, en conscience, de ce qui t’appartient et de ce qui n’est pas toi. Là se trouve la clef de bien de tes maux. Est-ce l’extérieur qui dessine ta route? Est-ce toutes ces choses à faire qui remplissent tes journées, ta vie? Ou parviens-tu à sortir des cadres, à dire oui quand tout le monde pense non, à poser des choix car tu as envie, et non car tu es obligé? À croire que le monde ne peut tourner sans toi, tu oublies l’essence même de ton incarnation: aimer. Oh tu sais, ce verbe se conjugue sous plusieurs formes.

Aimer c’est accueillir tes émotions, les vivre pleinement sans te laisser noyer par elles, ou au contraire sans les étouffer en pensant que souffrir c’est mal. Car l’amour, en tant qu’enseignant, te rappelle qu’il n’y a ni bien ni mal, que la dualité si réconfortante ne peut pas devenir ton foyer, car tes origines proviennent de la source, de cet état d’unité qui peut parfois te manquer. Mais bonne nouvelle, cet état, est en toi. Profite de cette période pour prendre soin de toi, de prévoir des temps d’arrêts, de contemplation intérieure. Ton rythme va émerger tout le long du mois de mars, trouvant son apothéose à l’équinoxe puis à la seconde pleine lune du mois. Le tout est de ne pas tenter de le maintenir, de vouloir encore garder le contrôle, mais de laisser sortir de toi ce qui te bouscule depuis bien longtemps. Ce qui te rend inconfortable à force de vouloir le cacher. Nous te le disons il n’est plus le temps de t’identifier aux choses que tu fais, mais bel et bien à qui tu es, dans toute ta vulnérabilité et ton humanité.

Car c’est là que se cache ta divinité. Pourquoi? Car tout est présent en toi, tout est présent dans l’instant et il n’y a que cela qui existe.

Certains peuvent encore être dans le flou en cette période de l’année. Si cela est ton cas, nous t’invitons à ne pas tenter de mettre des mots, de prévoir, ou encore d’accélérer. Il y a des moments où le silence devient plus important que n’importe quel mot. Le flou provient de cette tendance à laisser les pensées t’envahir au lieu de les expirer. Car de l’air dans de l’eau, cela crée des bulles qui trouvent leur chemin vers la surface quand c’est le temps. Laisse toi le temps. Ne sois pas effrayé par la mort – celle de tes anciennes façons de faire – ne sois pas non plus effrayé par ceux qui luttent encore contre eux-même, mais offre leur ta compassion.

Car en cette pleine lune, au-delà de ce que vous vivez chacun personnellement, un immense changement s’amorce dans les cellules de votre unité. Il y a un changement de vision, un changement de rythme qui a déjà commencé. Alors oui, il y a ceux qui courent encore, ceux qui se tournent vers des énergies anciennes car connues et donc rassurantes. Mais n’oubliez pas ceci: la légèreté est le maître-clef. C’est elle qui peut vous aider dans chacune des situations que vous vivez.

Quand vous avez du mal à faire un choix, ou que vous vous sentez en souffrance, demandez-vous: quelle décision me procure une sensation de légèreté? Quelle est celle qui m’alourdit, rien qu’en y pensant? Ou encore: que puis-je être pour que la souffrance ne m’accapare plus? Quel acte, pensée, m’allégerait de cette dernière?

Regardez les oiseaux. Ils volent. Ils chantent. Ils vous apparaissent heureux dans la simplicité de l’instant. Et si ce n’était pas qu’une apparence?

Nous souhaitons également vous rappeler que la fuite n’est pas la légèreté. La fuite vous laissera avec un goût de non-fini, ou encore de culpabilité, ou n’importe quelle émotion qui – par définition – sera lourde. Aussi, les rêves peuvent devenir réalité. Cela signifie que certains rêves vont fondre comme neige au soleil car ils n’étaient qu’illusions, bons à vous rassurer, à vous retenir dans un statu quo confortable. Sachez vous aider en laissant tomber ce qui vous retient et choisir ce qui vous élève.

Belle lune à tous.

Auteur: Farah Sahbi – Ozalee www.ozaleesens.com

Je te laisse découvrir ma dernière vidéo, toute en spontanéité: Au Rythme de l’Instant

✛──────────────────────────✛

Pour en savoir plus sur cette pleine lune, rejoints Lune & Sens. En effet, à chaque pleine lune un soin y est offert avec en plus un podcast où je te parle des énergies de l’instant.✤

Le prochain recalibrage stellaire se donnera le jeudi 22 mars! L’occasion, à travers ce soin de groupe, de bien amorcer les nouvelles énergies qui vont vouloir s’exprimer avec plus de vivacité! Plus d’informations sur le recalibrage.

✤ Si tu souhaites me lire davantage, je t’invite à découvrir mon livre: L’ère du verso, la simplicité d’être: ici!

Je t’y parle de mon cheminement, mais surtout de façon d’être pour vivre en simplicité et légèreté.✤

Pour être informé en premier de la reprise des consultations individuelles et des nouveautés à venir, rejoints moi sur mon infolettre: ici

fafa

La poésie, c’est le sourire de la vie.

Si vous souhaitez être accompagné, n’hésitez pas à consulter Lune & Sens, qui nous permet d’échanger de façon privilégiée, en profitant de soins lunaires tout le long du mois.

 

 

 

 

Tu peux partager cet article, en respectant le point suivant:

– En le partageant dans son entièreté et en précisant clairement la source (article soumis aux droits d’auteurs): à savoir «Article écrit par Farah Sahbi alias Ozalee sur le blog https://voyageaucoeurdesastres.wordpress.com »

Publicités

8 réflexions sur “Pleine Lune du 02 mars 2018

  1. Merci Ozalee, ce message me parle profondément, meilleure santé à vous, dans l’attente de pouvoir vous lire ou vous écouter de nouveau…. Cordialement, Hélène

    J'aime

  2. Farah… très intense ce texte. Belle inspiration que tu as reçue là. C’est très beau, il a une profondeur particulière… à l’mage de l’émergence printanière, des odeurs nouvelles. On a le goût de lever la tête, de faire bouger son nez pour taquiner l’air et respirer un grand coup! Puissions-nous tous ressentir le renouveau, le choisir et le vivre. Merci!

    J'aime

  3. Merci pour ton merveilleux message rempli d’explications et donc de compréhension… Merci de nous éclairer avec ta belle plume, c’est toujours un régal de te lire. J’espère que tu vas mieux. Je te souhaite une magnifique journée !

    J'aime

  4. Ce texte me parle grandement et malgré tout je ne sens plus ce rebond ,l’énergie du printemps qui devrait arriver .Non a la place il y’a le ah quoi bon ..
    Merci Oz pour ce beau texte et bon rétablissement .

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Catherine.

      Cela fait aussi partie du chemin ces à quoi bon…Le tout est de vivre un jour après l’autre, se centrer sur l’instant et non plus sur la montagne comme on a tendance à le faire de façon générale.

      Beaucoup de douceur pour cette période.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s