Essential Touch – Humain

essential touch
Alchimie des Mots
Qu’est-ce qui te dérange? Lors des grands vents et des mers agitées?
Qu’est-ce qui t’agace? Quand les enfants courent et que tu perds le fil?

Doit-on être parfait à tes yeux? Chaque moment doit-il être comme tu l’as pensé, imaginé, décidé?

Que se passe-t-il en toi quand ce n’est pas le cas?

Dois-tu trouver un coupable, jugeant l’humain en oubliant l’expérience?

Celui qui juge, ne juge que lui-même.

Pourtant c’est confortable de juger, car on oublie alors de se regarder. Et surtout, surtout, on extériorise l’inconfort pour le donner à l’Autre.

Mais dans le fond ce n’est pas cela que tu veux, n’est-ce pas? Ce que tu veux c’est d’être entendu et vu. Ce que tu veux c’est qu’on réponde à ton besoin.

Mais quel est-il, au fond? Pourras-tu le nommer à chaque fois qu’un jugement veut naître de toi? Sauras-tu le voir, dans toute sa vérité?

Tous humains. Nous sommes tous humains. Nous ne cherchons pas à mal, simplement à être. Nous faisons des expériences et surtout, surtout, nous faisons de notre mieux à chaque instant.

J’ai fais de mon mieux lors du dernier direct. Ce n’était pas parfait aux yeux de beaucoup. À mes yeux? C’était comme cela devait être pour que j’apprenne un maximum de cette expérience. Et j’ai appris.

J’ai appris que mon enthousiasme ne m’a pas permit d’être disciplinée. J’ai retenu que pour un prochain direct je le serai davantage. Mais surtout que je ne donnerai plus de direct en simultané sur deux plateformes. Les énergies sont totalement différentes sur chacune.

J’ai appris que le jugement (qu’on le nomme critique ou autre) est quelque chose qui me touche. Car je reste humaine et vous parler, me montrer, reste quelque chose qui m’amène à me dépasser, mais qui n’est pas sans difficulté (malgré ce que l’on peut croire).

J’ai appris que malgré tout, certaines personnes ont su extraire ce dont elles avaient besoin de ce moment passé ensemble. Comme j’ai su en retirer de la joie, du partage.

J’ai appris que la souplesse et l’adaptabilité sont des qualités.

J’ai appris que le sentiment «de ne pas être assez, de ne pas faire assez» est quelque chose qui est facilement véhiculable. Car je n’étais pas obligée de faire ce direct. Je l’ai fais, et ce n’était pas assez, n’est-ce pas? (assez bien, comme vous vous y attendiez ou que sais-je encore).

J’ai appris que malgré tout ça, malgré mon mécanisme qui me pousserait à fuir, je décide de continuer à vous aimer. Mieux, à nous aimer. Encore mieux, à vous partager tout ça.

Ici, il n’y a pas de coupable ou de victime. Ici il n’y a que des êtres humains.

Je suis heureuse d’être humaine, et toi?

Auteur: Farah Sahbi – Ozalee www.ozaleesens.com

P.S: vous noterez qu’ici, ce texte est un bel exemple de jupiter qui vient de débarquer en scorpion 😛 (sachant que chez moi il vient toucher pas mal de mes planètes ^^).

 

Tu te demandes si je vais toujours proposer une formation en astrologie? Où en est l’écriture de mon livre? Quels sont les différents projets qui m’occupent dernièrement? Si oui, je t’invite à t’inscrire à mon infolettre car j’en prépare une avec toutes ces informations: ici

fafaLa poésie, c’est le sourire de la vie.

Actuellement je ne prends plus de consultation individuelle. Par conséquent, si vous souhaitez être accompagné, n’hésitez pas à vous référez aux rendez-vous mensuels ci-après, ou d’embarquer dans le programme Osez votre essence pour aller à la découverte de votre âme, mais aussi pour dépasser vos peurs, mécanismes de défense ou croyances limitantes.

Je propose également des rendez-vous mensuels pour ceux qui veulent en savoir plus sur les énergies en cours et profiter d’un soin de pleine lune + son podcast.

COMMENT PARTAGER CET ARTICLE SUR UN AUTRE BLOG OU PAR MAIL?

– En le partageant dans son entièreté et en précisant clairement la source (article soumis aux droits d’auteurs): à savoir «Article écrit par Farah Sahbi alias Ozalee sur le blog https://voyageaucoeurdesastres.wordpress.com »

– Merci pour votre soutien et vos partages :)


29 réflexions sur “Essential Touch – Humain

  1. Vous êtes très belle Oz dans votre humanité, et je ne parle pas des autres plans ; vous êtes parfaite dans votre humanité, et je ne parle pas de votre lumière ; ils sont eux aussi parfaits et justes dans leur humanité, et je ne parle pas de ce qu’ils sont par ailleurs. Grâce à vous tous, vous venez de vivre une expérience, observez et vivez les cadeaux que vous allez continuer de découvrir en ouvrant les yeux dessus Oz vous êtes très belle et vous venez de faire un grand pas en nous invitant à en faire un aussi, merci..

    J'aime

    1. Merci Didier. Pour cet amour que je ressens au-delà des mots, et surtout pour nous rappeler à tous, qu’en effet, c’est ensemble qu’on crée nos expériences et que ces dernières sont de véritables présents vers nous-même <3.

      J'aime

  2. Et bien moi je veux simplement te dire. BRAVO et Chapeau Bas. Je suis très admirative de TOUT ce que tu fais. Car oser se montrer est courageux et cela demande du cran.

    Tu gardes la Foi en l’Etre humain. Personnellement c’est difficile pour moi. Je suis fatiguée, éreintée, désespérée de la bêtise et de l’ignorance humaine.

    La néo spiritualité véhicule le mot Amour et accueillir et dans les faits c’est plutôt critique et jamais satisfait …. alors que ce tu offres EST ENORME, teinté de Conscience, d Amour et de Responsabilité. C’est bien là que le bât blesse à mon sens dans notre société : la notion de responsabilité.

    MERCI, MERCI, MERCI.

    Coeur’dialement.

    ___________________________________________

    Corinne Peretti – Itinéraire de Vie

    Praticienne MLC, Méthode de Libération des Cuirasses

    Officiante/Célébrante laïque, cérémonies de la Naissance à la Mort

    Coach d’Itinéraire de Vie

    Ame-oureuse des mots, depuis ma plus tendre enfance

    Danseuse d’émotions, depuis toujours

    Exploratrice du Corps et de ses Mouvements, indéfiniment

    Rêveuse et idéaliste, encore et toujours

    Humaine, Terrienne Fem’Ailes en chemin, sur le chemin d’individuation

    https://m.facebook.com/itinerairedevie/ itinerairedevie@gmail.com / +41 79 676 04 46

    http://www.itinerairedevie.ch

    >

    J'aime

    1. Merci beaucoup Corinne pour tes mots.
      Il est vrai que la responsabilité est quelque chose de mal connue je pense, et qu’on peut facilement jeter la pierre à l’autre, au lieu de se demander pourquoi elle se trouve dans notre main dans un premier temps.

      Je te souhaite de trouver la force en toi de continuer à aimer, même si on peut être déçu, se sentir mal compris etc…Car l’amour – qui commence par soi et qui inclut aimer ses blessures, ses peurs etc, ce qui veut dire aussi qu’on les voit – celui là à mon sens est ce qui nous permet de garder le cap..vu qu’il s’apparente à la foi.

      Envers et contre tout…pourrait devenir envers et avec tout. Qui sait? 😉

      J'aime

  3. Je regrette de ne pas avoir assisté au direct et je te remercie de ton partage. Ça résonne bien en moi ton expérience et je t’envoie un câlin, je suis certaine que tous les participants en tireront eux aussi un apprentissage quel que soit le temps nécessaire à leur prise de conscience. 💙💚💛💜

    J'aime

    1. Je te remercie Valérie pour ton passage par ici 🙂

      Je pense que chacun tire quelque chose de chaque expérience, le tout est de le percevoir…ou pas 😉

      En tous cas ici, mon besoin était ce partage, donc voilà 🙂

      Oz

      J'aime

  4. Bonjour Ozalée,
    J’ai eu la joie de visionner ce live en replay et je te remercie pour ce beau moment… Au delà de tout ce que tu as partager, la plus belle chose que tu m’as « offert » c’est d’être toi. Merci de partager cette humanité, ça me fait un bien fou ! 💗

    J'aime

  5. Coucou,
    Je n’ai pas assistée au direct car je n’avais pas l’énergie pour. J’ai voulu le regarder en replay mais il doit-être trop tard. C’est ce qui doit -être tous simplement. En tout cas moi j’admire ta présence et ta générosité dans ce que tu nous transmets. Toutes tes connaissances , tes messages et la sagesse de tes mots qui sonnent juste. Qui apaisent et éclaire mon chemin tel un lampion (j’aurais put dire étoile mais c’est un peu facile lol) magique , ludique . Ou tout simplement comme un meilleur ami . Qui et bienveillant et me guide. Et peu importe la forme , et vive les maladresses ou même les erreurs. C’est comme cela qu’on expérimente la vie 🙂 ….Merci d’être la pour nous 🙂 ..bisouss doux flo

    J'aime

    1. Hello Flo.
      oui, le replay n’est plus dispo, simplement car c’était éphémère, un instant 🙂

      J’avoue que «lampion», ça sonne superbement ^^.

      Merci d’être là pour moi de ton côté ^^. Et oui, tout cela fait partie de l’expérience ❤

      Oz

      J'aime

  6. J’essaie depuis hier de déposer un commentaire (4 écrits) mais cela ne fonctionne plus ☹ . J’espère que ce problème sera vite résolu. Bonne journée ensoleillée Ozalee 😘

    J'aime

  7. Moi aussi je suis humaine, mais du mal a l accepter car le regard que l’on porte sur l’humanité n’ai pas toujours très joli joli et puis oui ce coté vulnérable, pas parfait, monstrueux parfois……………je ne suis pas très en accord avec l humain je préféré les animaux, car il n y a pas de mots , de jugement, de mental ou d ego….j ai honte d être parfois ce que je suis avec tous ces défauts et ras le cul de me réincarner pour progresser je suis fatiguée d être humaine.

    J'aime

    1. Peut-être est-ce le temps de réinventer l’humain? Qui peut être à l’image des animaux dont tu parles. On ne peut changer les autres, mais on peut incarner ce qui nous fait vibrer.

      C’est notre force, même si cela peut fatiguer.

      Je te souhaite de parvenir à trouver foi en toi surtout. Le reste pourra ainsi suivre.

      Mais en même temps, ce ras le bol dont tu parles est humain 😉 C’est quand finalement on se dit toutes nos vérités, toutes ces choses qu’on ne veut pas voir, ou ne prend pas le temps de voir habituellement, qu’on déploie une force qui restait insoupçonnée.

      Merci pour ton partage en tous cas ❤

      J'aime

  8. Bonjour Farah,

    Oui, je suis heureuse d’être humaine. Et d’être dans l’expérience :-).

    Merci pour ton partage. Merci de t’exposer comme tu le fais, et de proposer quelque-chose de très personnel. C’est très inspirant et je me sens très proche de ton approche et de tes réflexions.

    Je n’ai pas suivi le live dont tu parles dans ton article. Mais je peux voir le résultat (un des?…) de ce moment d’inconfort: la beauté dans ces lignes que tu partages.

    Sur le moment lorsque nous nous retrouvons troublés dans ces terres d’émotions, lorsque d’être dans une zone d’inconfort nous amène à naviguer au radar, nous ne pouvons pas savoir où cela va nous amener. Ce n’est que dans un second temps que pourra venir l’heure des récoltes, et la conscience de la richesse de celle-ci, et donner toute sa valeur à la montée de l’énergie née de l’inconfort!

    Tes mots résonnent beaucoup en moi par rapport à des choses que j’ai vécu et écrites il y a peu. Je me réjouis de découvrir la suite de tes écrits et un jour ton livre sur la simplicité de l’être :-).

    Prend bien soin de toi et à bientôt. Elena

    J'aime

    1. Elena, j’adore toujours autant te lire 😉

      Et oui, il y a des moments de confusion comme tu dis, où on n’avance, mais on ne sait pas vraiment vers où…je crois pouvoir dire que ces moments là marquent un véritable tournant, mais à nous d’être patient pour voir les fruits que l’arbre va créer.

      Et pas étonnant que ça fasse donc écho à des choses que tu viens aussi de vivre 🙂

      Oh, pour le livre la simplicité d’être, je suis en pleine correction avant la phase bêta lecteur. ça avance doucement mais sûrement. Le plus difficile c’est de lâcher prise face à ce qui a été écrit…car c’est loin – à mon goût – d’être aussi harmonieux que des mes textes à l’état brute comme cet article….mais c’est un pas supplémentaire vers la vulnérabilité justement.

      Prends bien soin de toi aussi.

      Oz

      J'aime

  9. Salut Oz

    Je n’ai pas pu suivre non plus le live, je suis désolé si ça ne s’est pas aussi bien passé que prévu :/ (à lire, il me semble)

    J’ai peur de dire les choses maladroitement, en fait tes derniers écrits m’ont provoqués pas mal de troubles intérieurs ces derniers temps ^^ … Qui m’ont questionnées sur ma perception des choses, sur le pourquoi du malaise, alors que j’ai habituellement un mécanisme de fuite qui s’enclenche dès que je suis dans une position d’inconfort. La dernière infolettre a été particulièrement percutante en même temps que je l’ai trouvé lumineuse: Je me rends compte à quel point on n’assume pas toujours sa part de responsabilité et qu’il est plus facile de rester dans la position de victime.

    Je pense que c’est le coté humain et donc vulnérable qui me fait « peur ». Celui de l’Autre me renvoie forcément au miens. Et pourtant à partir du moment où l’on est ancré, cette humanité peut aussi être une force. La définition de l’authenticité selon moi 🙂

    Il y a une sacrée évolution dans tes écrits par rapport à tes débuts, l’impression que tu te livres plus et fais plus transparaitre ce coté humain. Il y a plus de force et de maturité ça se ressent. Plus de fluidité aussi dans le rythme des publications, il y a moins le coté « mécanique ».

    En tout cas j’ai envie de te dire merci pour ce(s) partage(s) et heureuse que tu puisses évoluer ❤

    J'aime

    1. Bonjour safia 🙂

      Pour moi le live était parfait ^^. Mais pas pour tous, à la vue des commentaires qui m’ont été adressé par après oui 😉

      Je te rassure, tes mots ne sont pas du tout maladroit. Je lis que tu as eu pleine conscience de toi-même à travers mes derniers partages (du moins c’est ce que je comprends) 🙂 Donc merci de me partager cela.

      J’ai envie de dire, on évolue tous ensemble, et en effet «je me permets» plus si l’on veut dans mes partages. Car comme toi, la transparence, fait partie de l’authenticité. Après tout, on arrête pas de parler de masques qu’on retire…de «protections» en fait.

      On en est tous là quelque part.

      Et oui on a du mal à assumer notre humanité, notre vulnérabilité…en fait on a peur de nous-même. pas pour rien qu’on dit qu’on a peur de s’ouvrir. Ici on croit qu’on a peur de l’extérieur, mais quand on ouvre, des choses sortent…comme le fait de sortir du ventre de notre mère…Quand on s’ouvre, on se donne la permission d’être quelque part.

      Je te remercie sincèrement pour ton partage 🙂

      Belle semaine à toi.

      Oz

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s