Jour 8 – 21 jours pour s’aimer – L’abandon

jour8
21 jours pour s’aimer

Bonjour les Magiciens 🙂

Aujourd’hui, nous poursuivons notre voyage à travers les 5 blessures existentielles. Dans la vidéo ci-après, je vous offre ma vision de «l’abandon». Vision bien entendue non-exhaustive, et comme pour le rejet, je vous invite à faire vos propres recherches sur internet si vous souhaitez approfondir.

Vous l’avez compris, les autres blessures seront également présentées d’ici le 21 décembre, fin des 21 jours pour s’aimer.

Sans plus de bavardage, je vous laisse avec la vidéo.

Bonne journée à tous.

Oz

 

ozalee-3

COMMENT PARTAGER CET ARTICLE SUR UN AUTRE BLOG OU PAR MAIL?

– En le partageant dans son entièreté et en précisant clairement la source (article soumis aux droits d’auteurs): à savoir «Article écrit par Farah Sahbi alias Ozalee sur le blog https://voyageaucoeurdesastres.wordpress.com

– Merci pour votre soutien et vos partages :)

QUOI DE NEUF?

Découvrez les RDV Mensuels! Une occasion unique pour pouvoir soutenir mes partages! 

Recevez  les énergies Cosmiques du mois de Décembre (pdf de 20 pages environ) tout ça en soutenant mes partages –En savoir plus


Découvrez la méditation du Solstice d’hiver – En savoir plus

 

 

Publicités

37 réflexions sur “Jour 8 – 21 jours pour s’aimer – L’abandon

  1. Merci pour tout !

    Je suis un peu en retard, sur le visionnement des vidéos.
    ( Le brouhaha quotidien et mon père à l’hosto…)

    J’ai donc visionné ce soir ; le rejet, le gif et l’abandon.
    ( Je prends toujours un bain d’une heure tout les jours avec de la musique que j’aime, souvent des mantras….)

    Je réapprends à prendre mon temps avec moi, depuis un certains temps déjà.
    J’ai tellement de département à améliorer, que je commence tranquillement, car j’ai franchement tendance de me lancer dans la performance extrême et cela devient vite essoufflant et stressant.

    Le rejet et l’abandon.

    Effectivement, j’abandonne bien des projets assez facilement, depuis belles lurette, mais certaines choses par contre, je pense et voudrais les abandonner et finalement, j’y reviens constamment.

    J’ai le syndrome du sauveur facile aussi depuis longtemps.
    Mais, là je suis de plus en plus capable de dire non et d’arrêter de tout vouloir faire ou contrôler, ouf trop épuisant tout cela.
    Mon corps me fait comprendre, qu’il ne peu plus être autant négligé, au dépends du bien-être des autres.

    On ma fait comprendre que je devais mettre des limites au demande,( me mettre en colère ) commentaires, etc des autres et ne prendre ce que je peu ou veut vraiment et oublier ou faire comprendre poliment, que j’ai des limites et besoin fondamentaux à combler avant, de vouloir sauver tout le monde alentour.

    Sur ce je vais aller me faire brasser la cage, dans ma Chi Machine !

    😀

    1. Le tout est de trouver un équilibre, et d’aller vers ce qui nous fait du bien.

      Je suis sûre qu’à ton rythme tu vas poser les actions qui vont faire sens, même si la peur se présente car (attention danger pour elle) d’agir de façon différente de d’habitude.

      Bravo pour avoir une telle conscience des choses en tous cas, je trouve que c’est un bon départ 😉

      Bon moment avec la Chi machine alors 😉

  2. Bonjour , et merci encore une fois, et merci à la vie de m’avoir fait connaître se blog, par hasard …. Je connaissais les 5 blessures qui empêche d’être sois même , je l’ai lu il y a qq années et écouté en cd en septembre …. J’avais pris conscience que les cinq blessures me concernais plus ou moins… Je pense que la blessure du rejet chez moi est très forte… Celle de l’abandon , va mieux …. Par contre je réalise qu’elle tout de même présenté puisque laisser tomber les projets, avoir besoin d’un coach pour me rassurer est bien la … Cette prise de conscience en regardant la video me fait pleurer , ….😢… Mais je dis confiance à la vie , aux guides, et un peu A moi pour continuer à guérir et A me pardonner petit à petit …
    Je vous souhaite une bonne journée à tous, je vais faire ma liste par ecrit de compliments et , d’intentions …
    Merci

    1. Au moins l’Émotion (les pleurs) est vécu, c’est beau 🙂

      Sinon, comme je le mentionne, il est naturel d’avoir un bout de blessure que pour un point précis…après tout, on est humain et on avance chacun à notre rythme.

      Personnellement, je pense qu’avoir du soutien d’un coach peut être très bénéfique dans des périodes de temps, le tout est de savoir s’en passer…Toujours l’équilibre 😉

      Par exemple (à voir si cela se concrétise de mon côté), je me dis que ce serait chouette si j’avais une rencontre de soutien pour l’écriture, quand je commencerai à écrire mon livre…je ne sais si je vais le faire ou pas, mais je ne vois rien de mal là dedans… 😉

      Donc encore bravo pour tout le chemin déjà accompli Mag 🙂

  3. Bonjour Farah,
    Et bien j’avoue que je suis touchée par ta vidéo qui mets en lumière chez moi cette blessure de l’abandon… C’est vraiment clair pour moi, certains comportement que j’ai, entre autre ne pas savoir mettre de limites, être fusionnelle, jouer la victime ou le boureau, abandonner des activités qui me plaisent, ou des gens que j’apprécie. J’avoue que j’ai commencé de la guerrir, car je vis seule, j’apprecie ce temps pour moi, il m’est arrivée d’aller au cinéma seule, au restau, en vacances … Et j’avais besoin de ça. Le plus qui m’a éclairé dans ta vidéo, c’est le besoin de recevoir de l’intérêt (papa n’était pas trés présent et ne s’intéressait pas à moi), et j’ai aussi ce comportement, par peur de déranger l’autre pas par manque d’intérêt.
    Wouhou je suis sacrément contente car cela me fait du bien.
    Merci, merci
    Bonne journée à tous

    1. Véro, je lis que vous avez pleins d’éléments dans votre réponse pour vous aider à aller au delà de cette blessure 🙂

      Le tout avec beaucoup de bienveillance et c’est ça qui est génial ❤

  4. Merci pour cette belle vidéo qui me parle autant que la blessure de rejet .pas facile de contacter cette blessure d’abandon et de l’accueillir .j’aurais plutot envie de retomber dans mes vieux shémas :demander du soutien !
    Je vais donc m’employer a mener à bout mes projets que là aussi ,je ne terminais jamais .<3

  5. Ce sujet me parle tellement ! Mais quelle souffrance de vivre avec ça. Je n’ai pas pu me construire à cause de l’abandon subit lors de ma plus petite enfance, et malgré des années de travail sur moi, j’en souffre encore terriblement. Et cette peur d’être à nouveau abandonnée m’a fait vivre une vie à contre courant pendant 25 ans. Maintenant, j’ai quitté mon mari, je suis authentique mais à quel prix ! Je pleure de tristesse et de chagrin tous les jours. Comment faire pour passer au delà ?
    Merci de votre aide.
    Evelyne

    1. Bonjour Evelyne.

      Merci pour votre partage alors que ce n’est pas évident de parler de sa souffrance.

      Avez-vous été accompagné dans votre processus vers vous-même? Cela pourrait aider à dépasser les émotions qui semblent vous submerger tous les jours.

      Mais bravo sincèrement d’avoir été vers vous malgré tout!

      Bon, j’en parle beaucoup dans les commentaires, et il existe pleins de façons de se faire accompagner, mais je préconise (pour l’avoir testé) la psycho-corporel intégrée, qui mise non pas à comprendre le pourquoi du comment (même si on a des éléments) mais de vivre l’émotion et arriver à la laisser se retirer de nous.

      Beaucoup d’amour pour vous Evelyne ❤

      1. Merci beaucoup Ozalée
        Oui je suis suivie par une sophrologue caïcedienne et par une psychologue . Je fais aussi du yoga, de la méditation et des mandalas.
        J’avance avec des hauts et des bas, mais je progresse.
        Belle journée à tous.
        Evelyne

  6. Bonjour à tous.L’indécence de cette vidéo me fait vraiment plaisir,et j’irais jusqu’à dire me fait sourire.Je je suis remplie de tendresse et d’indulgence envers moi-même et envers cette fille batailleuse souvent vainque mais toujours présente.C’est vrai que je finis pas toujours mes projets et c’est tout à fait moi dans cette vidéo .Mais qu’est-ce que j’ai à en foutre!..Je souris je m’accepte et je m’aime ,Ben oui je m’aime de même.Je dépose sur moi Le regard d’une mère face à son enfant.Vu de même,c’es-tu pas grave.Des fois avec une de mes amis,on rit tellement et ça fait tellement bien de rire de soi-même J’ai aucun problème à m’avouer que je me suis encore mis dans marde.Ca fai parti du cheminement de faire des erreurs.Maintenant j’ai la simplicité de demander un p’tit mot d’encouragement quand j’en aie besoin.😜

    1. L’important est que vous vous aimez oui Loche ❤

      La blessure est embêtante quand il y a souffrance, mais là je lis que vous allez bien et ça fait plaisir à lire 🙂

      Merci pour ce beau partage 🙂

      Oz

  7. Bonjour Farah, merci c’est très agréable de vous écouter. En fait il y a au moins 2 blessures que je n’ai pas et j’ai hâte de connaître les autres ! Car il y en a une que je travaille beaucoup mais je ne m’en suis pas encore sortie.
    Très jeune deja j’ ai su qu’il ne faut rien attendre de personne, être soi même sans l’approbation d’autrui. Bien entendu, ma mère me considérait comme enfant rebelle mais ensuite elle a compris que j’étais simplement indépendante, autonome ,que ma vie m’appartiens d’où cette necesité de faire mes propres expériences et erreurs.
    Votre vidéo m’a aider à comprende mon ado qui a des peurs que je ne m’explique pas. Par exemple, si j’arrive 5 minutes en retard au collège, je vois son angoisse sur son visage et son discours  » tu étais où? J’étais très inquiet!!  » parfois meme jusqu’aux pleurs . Votre vidéo m’a donné des pistes pour l’aider différemment
    Merci!!!!
    De tout mon cœur
    Bonne journée

    1. Merci beaucoup pour ce partage Marie 🙂

      Il reste trois blessures, à voir laquelle est celle sur laquelle vous travaillez activement en ce moment 😉

      Heureuse que cela vous ai éclairé sur votre fille en tous cas 🙂

      A demain oui

      Oz

  8. Merci du fond du cœur pour ces messages et particulièrement pour celui d’aujourd’hui qui m’ouvre d’autres portes de conscience…..
    J’ai analysé certains comportements qui explique profondément mon fonctionnement.
    Quel bonheur d’identifier cela, c’est vraiment ce dont j’avais besoin.
    Alors gratitude à vous ainsi qu’à la guidance de l’esprit.
    Kathy

    1. J’en suis heureuse Kathy 🙂 Car comme je le dis souvent, la prise de conscience permet ensuite d’agir, et déjà de mieux se comprendre et ça ne fait pas de mal non plus 🙂

      Oz

  9. Oui Ozalee, j’ai le sentiment d’abandon et je le reconnais grâce à cette video même si j’en avais déjà conscience. L’abandon face à cette perte qu me mine encore car la vibration de vie supérieure que nous vivions me manque, le rire, la complicité, l’émulation, la tendresse, l’amour, le regard, le partage, tout cela est parti et j’ai mal dans une certaine vertèbre qui correspond à l’abandon. Mais je me soigne, je retrouve depuis peu, grâce à toi et à mon propre chemin, cette confiance dans la vie que j’ai toujours eu. Un abandon qui m’a terrassé depuis ces longs mois. Mais j’ai plein de projets que je mène jusqu’au bout, plusieurs déménagements en cours, d’autres orientations professionnelles, des projets de création que je reprends, plein de choses. J’abandonne rarement quelque chose, j’ai le côté bernique de ce coquillage breton. J’ai eu des fulgurances après sa mort et je sais que lorsque ce sera le bon moment je ferai les choses jusqu’où bout en ce qui me concerne. Si jamais les projets n’aboutissent pas, ce ne sera pas de ma responsabilité. Oui parfois je lui en veux de m’avoir abandonnée avec notre fils. Mais je me redresse et l’aime encore et toujours. Ce poids à l’arrière un jour disparaitra. Je piocherai partout et butinerai avec amour pour récolter dans plusieurs êtres ce tout qu’il me donnait. C’est ainsi, muchas gracias pour tout, hasta la vista et je lui fais à nouveau confiance.

  10. Le défi du jour m’a un peu rebuté au début , cette blessure là a été tellement présente dans ma vie pendant longtemps, et vu ma réaction je pense qu’elle est toujours un peu présente 50 ans après.
    Et pourtant aujourd’hui j’arrive malgré tout à me dire que je ne serais pas la personne que je suis si mon père n’était pas partit dramatiquement rejoindre les anges il y a 50 ans.
    Aujourd’hui je sais qu’il me protège et mon éveil spirituel a vraiment adouci ma relation à sa mort , son âme est là et je lui demande son avis lorsque j’hésite sur un projet, et je me réponds 🙂
    Merci Farah ❤

  11. Oh oui ça me parle l’abandon et surtout dans l instant présent ….seule face à mon licenciement , plein de questions ou je ne sais où me renseigner ? ….mon miroir est la de 57 ans de souffrance de cette blessure depuis ma toute petite enfance…j ai décidé de regarder droit devant, de prendre les rennes de ma vie, de me pardonner en douceur et avec amour….mais ça remue quand même 😊

  12. Merci beaucoup pour cette vidéo 😊 Je savais que j’avais cette blessure d’abandon bien présente en moi (j’ai lu le livre il y a quelques années deja) mais cette nuit, apres le visionnage d’hier soir, je sens qu’une purification s’est opérée au niveau de mon inconscient (entre autre grâce à mon enfant intérieur venu en rêve et j’ai revécu l’annonce du divorce de mes parents, à mes 5 ans, de façon tout à fait différente) ! Encore merci pour cette mise en lumière qui a eu un grand écho chez moi ! 😁

  13. Je viens de découvrir les 21 jours pour s’aimer. Je suis rendue au jour 8 – L’abandon . Je me rends compte que j’ai cette blessure… La vidéo m’a fait prendre conscience de ses symptômes! Je prends donc du temps avec moi-même ce qui me pousse à faire des activités tout en étant seule! Merci !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s