Pleine Lune du 22 février 2016

S’aider soi? Ou céder soi? C’est ce que demande cette pleine lune. A quel point êtes-vous important à vos propres yeux? A quel point prenez-vous soin de vous, au lieu de vous laisser happer par les tâches à faire ou les idées des autres, au point de ne plus être vous? Alors oui, pour ceux ayant décidé de s’aider eux-même, de s’affirmer peu importe le regard des autres, la période est fluide, propre à la réalisation de tous les rêves. Pour ceux ne manifestant pas leur essence, la période peut être vécue de façon confuse ou contradictoire. Certains signes vous amènent d’un côté, d’autres de l’autre. Alors? Alors comprenez bien que la foi ne demande pas de preuves. Que plus vous écouterez votre coeur sans chercher à comprendre ou avoir des preuves, les épreuves ne seront plus et vous goûterez à la magie de la vie. Mais plus vous demandez des preuves, plus vous êtes prêts à croire ce que vous voyez au lieu de ce que vous ressentez, vous aurez la sensation d’évoluer dans des eaux bien sombres et lourdes.

C’est ainsi que nous vous encourageons à la simplicité. Plus vous irez au-delà de vos croyances, plus vous vous rendrez compte que votre vie ne souffre d’aucune condition. Tout est réalisable. Nous pourrions même dire que tout est réalisable ici et maintenant car le temps n’est qu’une notion illusoire. Pourtant, en cette période vous avez besoin de repères concrets. Vous avez besoin d’habiter votre corps dans son entièreté afin de goûter à la maitrise de votre environnement. Cela fait bien trop longtemps pour certains d’entre vous, que leur vie leur glisse entre les doigts. Ils ont beau avoir la sensation de prendre des décisions (changement de lieu, choix d’un enfant, d’un travail etc.) rien ne semble les satisfaire ou être totalement au point. Pourquoi? Car sans la matière, l’esprit n’a pas de pouvoir. Entendons-nous bien, quand nous parlons de pouvoir nous parlons de votre capacité de création et d’action. Il est temps de mettre en corrélation, en cohérence qui vous êtes et votre réalité quotidienne. Vous n’êtes pas spirituels seulement en ayant une pratique dite spirituelle, vous l’êtes à tout instant. C’est ainsi car votre essence est spirituelle, ainsi quand vous allez au travail, quand vous croisez un autre être, quand vous prenez votre douche, vous êtes spirituel. Il n’y a pas de séparation entre votre essence et ce que vous faites. Ainsi, il n’y a aucune condition à la foi que vous portez en l’univers et en vous-même. Allez au-delà de ces croyances qui vous font croire qu’en faisant ça, cela donnera ça, et par conséquent en ne faisant pas, vous ne serez pas. Ces associations d’idées et d’actes ne sont pas vérité absolue, mais ce qui l’est, est que chaque être est spirituel et divin à tout instant.

Cela paraît trop simple? Il y a nécessairement à vos yeux une histoire de mérite? De travail? Et si il n’y avait pas de but? Et si la vie avait uniquement le but que vous lui offrez? Par là même comprenez que vous avez la capacité de changer de vision à tout instant – au même titre que vous êtes esprit en tout instant – et ainsi de vivre votre vie différemment que vous ne la vivez présentement. Nous savons que cela peut être perturbant à entendre, mais nous savons que cela est entendu, et cela est l’essentiel. Personne ne vous met la pression, surtout pas nous…alors pourquoi cette exigence envers vous-même? Pourquoi sans cesse amener des limites là où vous avez la vacuité? Pourquoi sans cesse vous revêtir d’obligations au point d’oublier votre amusement? Nous vous le demandons en cette pleine lune, quelle vie avez-vous le goût de vivre? Vraiment le goût? Ici, on ne vous demande pas si cela est réalisable, mais d’avoir la foi que la première chose qui vous soit venu à l’esprit est la chose qui vous fait vibrer. Et cette chose ne demande aucune concession. Elle peut se déployer dans votre vie si vous le voulez, si vous décidez qu’elle se déploie. Notez également, que «cette chose» n’a pas besoin d’avoir de forme…cela peut être une sensation dans votre corps, cela peut être de sourire à la vie sans attente, ressentant simplement une paix intérieure.

Nous vous le disons, vous êtes beaux et belles à l’image du soleil et de la lune. Cette beauté éclaire, réchauffe et apaise. Cette beauté amène sourire et bonne humeur juste car elle est. Ne cherchez pas à comprendre, encore une fois, tout ce que vous vivez en dedans de vous. Contentez-vous, soyez heureux de ressentir les émotions, de les laisser vivre, comme le temps permet au soleil de s’exprimer mais également à la pluie. Cette dernière n’est pas laide, elle revêt la même beauté que le soleil pour celui qui sait apprécier son entièreté. Il n’y a rien à cacher. Surtout pas à soi-même.

Permettez-vous d’exister pendant cette période. Vous avez le droit d’exister. Permettez à votre existence de s’expanser, de prendre la place qui est la vôtre afin de permettre à chacun de faire de même. Tous unis et tous uniques vous êtes. Ne l’oubliez pas.

Auteur:  Ozalee – Farah Sahbi  www.ozaleesens.com

Je suis avant tout une messagère et une inspiratrice qui souhaite qu’en chacun de vous s’éveille votre pouvoir créateur. J’utilise ainsi le langage des astres, celui des images, des couleurs, des sons ou des mots (maux) afin de vous éclairer et que vous créiez votre réalité !

Comprendre vos peurs et dépasser vos blocages est l’une des clefs pour mettre en lumière votre plein potentiel et ouvrir votre champ des possibles ! Je vous propose de vous y accompagner que cela soit en personne ou à distance.

COMMENT PARTAGER CET ARTICLE?

– En cliquant sur le bouton partage de fin d’article

– En cliquant sur le bouton partage de facebook (suite à mon propre partage ou à celui de quelqu’un d’autre)

– En le partageant dans son entièreté et en précisant clairement la source: à savoir nom de l’auteur et le lien menant à l’article.

– Merci pour votre soutien et vos partages 🙂

QUOI DE NEUF?

Il reste quelques places pour le stage de deux jours Complétude à Paris – Découvrez-vous à travers l’astrologie, la géométrie sacrée, les émotions et maux du corps: En savoir plus

Il reste quelques places pour le stage de deux jours Complétude à Genève – Découvrez-vous à travers l’astrologie, la géométrie sacrée, les émotions et maux du corps: En savoir plus

Envie d’un soin guidance inspiré? Quelques places disponibles à Paris: consulter les dates

Méditation de Nouvelle lune du 09 mars se donnera à Paris! En savoir plus

Me suivre sur Youtube? C’est par ici: s’abonner et recevoir chaque semaine les inspirations.

Publicités

17 réflexions sur “Pleine Lune du 22 février 2016

  1. Merci du fond du cœur Farah! Vos textes sont pleins de poésies, d’amour et de lâcher prise. MERCI 🙂 Vous me guidez agréablement. Merci à vôtre existence et vôtre canal vers les cieux.

    Sandrine

  2. Une maxime amérindienne m’avait particulièrement marquée : Walk your talk… »marche tes paroles ». C’est une bien belle manière de décrire ce que représentent vos messages à chaque épisode lunaire: un moment pour se poser sur le bas-côté, face aux multiples chemins et sentiers qui nous font face, avec une belle boussole qui ne nous montre pas ce qui est « bien » ou « mal », mais uniquement ce qui est le plus juste et approprié pour nous : notre intuition. Merci Farah de nous rappeler que quoi que nous soufflent notre tête et nos émotions, au fond de nous…nous savons, et avons toujours su. Même si ça nous demande parfois de continuer à marcher…sur le bas côté.

  3. Bonjour Ozalee,

    Un très beau texte, comme d’habitude. 🙂
    Je me suis posée une question à travers l’une de vos phrases (« comprenez que vous avez la capacité de changer de vision à tout instant ») : je sais que j’ai une vision dans laquelle je suis « piégée » et je suis consciente de cela. Je sais aussi qu’il faut changer sa vision pour changer sa réalité. Malgré tout, je sens bien que la nouvelle vision que j’essaie de modeler est fragile. Comment lui donner de la force, de la « consistance » ou de la réalité ? Est-le temps qui fera son travail ? Y a t-il une astuce ?

    Bonne journée et merci pour tous ces beaux messages 🙂
    Mar

    1. Bonjour Mar 🙂

      Il y a donc le temps et la discipline (à chaque anciennes pensées limitantes, hop, la remplacer) mais aussi aller voir à l’intérieur de soi, dans le monde des émotions, à quelle émotion est rattaché cette croyance…à savoir que l’émotion cristallisée dans le corps est un peu comme la racine de la croyance…donc si on essaye de changer que la fleur…ça risque de toujours revenir…

      Et pour aller toucher à l’émotion, cela demande de la volonté (pour aller toucher au bobo, sans chercher à le comprendre) et parfois d’être accompagné (car on a été très bon pour verrouiller certaines zones de notre être ^^)

      Voilà ce que je peux en dire comme ça 🙂

      Oz

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s