L’émotion ou le mouvement intérieur

L’émotion n’est pas vous. L’émotion passe. Alors oui, vous avez dit ou fait des choses mue par cette émotion. Vous avez peur qu’on vous identifie à cette émotion, à ce moment où vous viviez l’instant au delà de votre raison. Nous aimerions vous rappeler que vous n’êtes pas l’émotion, et à dire vrai, comment les autres vous ont perçu n’est qu’une interprétation. Alors pourquoi donner de l’importance à cette image de vous, qui n’est pas vous ? Pourquoi culpabiliser ou même avoir honte, de la façon dont vous vous êtes comporté vu que vous savez – vous en avez la certitude – que ce n’était pas vous ?

Nous aimerions rappeler que chacun est humain dans cette incarnation. Ainsi, chacun expérimente l’émotion qui fait partie incontestablement de la vie. Si une personne vous condamne à un moment X, et ne se laisse plus la chance de vous voir tel que vous êtes, et non tel que vous étiez sous l’effet d’une émotion, cela ne vous concerne pas. C’est difficile de se détacher de cela. C’est difficile de rebondir, sachant que vous n’avez pas voulu causer du tort (si tort il y a eu) ou encore que vous vous sentez honteux d’avoir cédé à une émotion. Nous vous dirons que le temps va aider. Que votre propre regard bienveillant envers vous-même va aider. Cela ne sert à rien de vouloir se justifier indéfiniment. Cela ne ferait que vous retenir dans cette émotion qui n’est plus, qui n’est pas vous, et qui ne l’a jamais été.

C’est difficile de rebondir quand on a la sensation d’avoir baissé dans l’estime de quelqu’un. Mais qu’est-ce que l’estime de l’autre comparée à celle que vous vous portez ? Vous connaissez la vérité à votre propos, alors pourquoi laisser l’autre vous donner votre crédit, ou vous le retirer ? L’amour de soi, est une question d’estime et de valeurs. Souvent, vous dissociez les deux, les séparant, comme si l’un pouvait aller sans l’autre. Quand c’est le cas, c’est qu’il y a quelque chose de caduque, qui ne fonctionne pas. Les valeurs sont là pour soutenir votre estime, car sans valeurs personnelles fortes, vous vous balanceriez d’un jugement à un autre. L’estime c’est l’essence de votre être. Même si les valeurs viennent la soutenir, elle peut exister sans elles…ou inversement. Quand l’émotion vous fait agir ou réagir, vous pouvez aller au delà de votre estime, la dépasser, l’ignorer, et c’est pour cela qu’il vous reste une forme de culpabilité. C’est un peu comme retourner un couteau contre soi-même. Mais toute blessure se soigne. Pour cela, il vous faut de l’attention, et beaucoup d’amour.

Si les autres vous ont condamnés, ne le faîtes pas de votre côté. Soyez clément envers vous, quand il n’y a personne qui l’est. Pourquoi ? Car ce que vous avez vécu, vous a fait grandir. Cela vous a fait grandir, si vous vous permettez de voir les choses ainsi. Car si vous les voyez ainsi, c’est ainsi qu’elles sont. Cela n’empêche nullement la prise de conscience. Au contraire, cela l’encourage. Ce que cela n’encourage pas, c’est tout se permettre quand l’émotion est présente. Car vous verrez, qu’une fois que vous vous êtes laissé porter par elle, vous la reconnaîtrez les prochaines fois, et c’est votre prise de conscience qui vous permettra de réagir – ou ne pas réagir – différemment que les autres fois.

En cette période qui a pu être dense pour plusieurs d’entre vous, je vous souhaite une belle envolée.

Auteur: Ozalee – Farah Sahbi  – www.ozaleesens.com

Je suis avant tout une messagère et une inspiratrice qui souhaite qu’en chacun de vous s’éveille votre pouvoir créateur. J’utilise ainsi le langage des astres, celui des images, de l’ayurveda, des couleurs, des sons ou des mots (maux) afin de vous éclairer et que vous créiez votre réalité !

Comprendre vos peurs et dépasser vos blocages est l’une des clefs pour mettre en lumière votre plein potentiel et ouvrir votre champ des possibles ! Je vous propose de vous y accompagner que cela soit en réel ou en virtuel.

COMMENT PARTAGER CET ARTICLE?

– En cliquant sur le bouton partage de fin d’article

– En cliquant sur le bouton partage de facebook (suite à mon propre partage ou à celui de quelqu’un d’autre)

– En le partageant dans son entièreté et en précisant clairement la source: à savoir nom de l’auteur et le lien menant à l’article.

– Merci pour votre soutien et vos partages 🙂

QUOI DE NEUF?

Je vous invite à découvrir la consultation Ose Aller – En savoir plus

Etes-vous abonné à l’infolettre pour être tenu au courant des prochaines méditations, ateliers et recevoir le Conseil Cosmique?  C’est par ici: Je m’abonne

Sondage: Et si l’on se rencontrait? (déjà trois villes se distinguent) – En savoir plus

Si vous connaissez la source de l’image de cet article, merci de me la communiquer afin que je puisse le préciser.

Advertisements

5 réflexions sur “L’émotion ou le mouvement intérieur

  1. Je ne pas sûre de bien comprendre ce message. L’expression de nos émotions donne souvent lieu à de magnifiques retours des autres. Lorsqu’on ressent profondément une émotion, pourquoi ne pas la laisser s’exprimer, même si la raison nous souffle contraire ?

    1. Bonjour Ariane,

      Dans l’article, je fais mention des émotions qui laissent un goût d’amertume, quand il y a eu un retour « négatif » ou ressenti comme tel, de la part d’autrui. Ici, l’émotion visée – si je puis dire – est celle qui ne vient pas du coeur, mais qui vient nous faire du mal malgré nous.

      Ici, l’article est loin d’être exhaustif sur l’émotion, car comme vous le dîtes si bien, quand l’émotion vient du coeur, quand elle est en accord avec soi-même (donc ici n’ignore pas notre essence, comme celle que je mentionne dans l’article), elle nous ouvre des horizons et permet la beauté.

      L’article appelle ici une synchronicité pour certains, en fonction de ce qui a pu être vécu en ce moment.

      C’est totalement correct que cela ne résonne pas avec vous maintenant. Mais je sentais qu’il y avait « nécessité » à partager ce message-ci maintenant. Ce dernier ne condamne en rien l’émotion, ou les autres façons de la vivre, en fonction du présent de chacun.

      Ce message est avant tout là pour rappeler la clémence envers soi.

      En espérant que cela vous éclaire sur l’article.

      Douce journée

      Oz

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s