Clarifions nous, voulez-vous?

 

Tout prend l’importance qu’on lui donne. Avez-vous remarqué comme parfois vous vous sentez perdus ? Vous ne savez plus par quel bout prendre le problème, vous semblez ne posséder que des solutions qui vous bloquent d’autant plus. Le pire, c’est que bien souvent vous avez conscience que votre chemin n’est pas par là. Vous avez conscience que vous vous prenez la tête (appelons un chat, un chat) pour quelque chose qui ne vous rendra pas nécessairement mieux.

Je vous le demande, que recherchez-vous actuellement ? A embrasser votre voie n’est-ce pas ? Votre chemin personnel, celui qui vous permettra d’être entièrement. Si la réponse est celle-ci, je ne peux que vous renvoyer à vous-même. Que voulez-vous ? Où pensez-vous, sans réfléchir, que vous vous devez d’être. Ceux répondant qu’ils sont à la bonne place, je ne leur demanderai qu’une chose : vivez-vous chaque instant en conscience ? Pour le reste, je ne peux que vous féliciter dans votre cheminement.

Mais qu’en est-il des autres ? Ceux qui ne sont pas à leur place. Ceux qui ne savent pas par quoi commencer. C’est à vous aujourd’hui que j’aimerai parler. Tout d’abord, ramenez-vous à votre corps. Cela peut paraître simple, mais essentiel. Savez-vous que les secrets les mieux gardés sont ceux à la portée de tous ? Je vous le dis, vous vous devez de vous reconnecter à votre corps, simplement car nous sommes des êtres incarnés, et que le corps est un précieux allié. A aucun moment votre corps ne vous trahit. Quand vous ressentez quelque chose (pincement au cœur, serrement à la poitrine, crampe à l’estomac…) je ne peux que vous inviter à comprendre le message. Il y aura toujours le message basique (je n’ai pas assez manger, trop manger etc) mais il y a la vraie réponse, celle qui vous apparaît en pleine face (ex : je ne voulais pas être à cet endroit, et pourtant j’y suis allé). Avec le temps, ces messages de votre corps deviennent des habitudes. Les habitudes deviennent des maux nécessaires. Mais je vous le dis, l’unique raison d’une sensation est d’être comprise, d’une douleur qu’elle soit soulagée. Alors je le redis, quand vous vous sentez perdu sur le chemin, ramenez-vous dans votre corps. Vous verrez que le corps, la terre, est bien plus reposante que le vent, vos pensées.

Ensuite, une fois que vous êtes en possession de vous-même, je vous inviterai à dessiner un tableau simple (trois colonnes). Ce tableau aura pour titre une direction, le sens que vous aimeriez donner à votre vie. Ne vous limitez pas, mais plus c’est précis, plus votre réponse le sera. A savoir que vous pouvez noter un objectif clair : changer de travail (dans un tel cas, préciser le domaine ou même le métier que vous voulez faire), ou cela peut être un objectif plus global : Me sentir mieux à chaque instant.

Ensuite, vous mettrez dans une colonne tout ce qui va à l’encontre de cet objectif (d’après vous, sans jugement, ce qui vous passe par la tête), dans la deuxième colonne ce que vous faîtes déjà en ce sens, et dans la troisième les actions que vous pourriez mener pour y arriver.

Exemple de tableau

Objectif : Changer de travail pour devenir thérapeute en énergétique

 

Ce qui ne va pas dans ce sens

Ce que je fais déjà

Actions pour mon objectif

  • Ne pas travailler à mon compte

  • Travailler dans un domaine d’activité qui ne me correspond pas

  • M’obstiner à tout bien faire à mon travail actuel, alors que cela me prend de l’énergie et que je n’en ressens aucun bienfait

  • Je pratique sur des amis le reiki

  • Je travaille la pensée positive à chaque instant

  • Je demande conseil à ma thérapeute en reiki qui s’est lancé avant moi

  • S’informer sur les statuts d’auto entrepreneur, travailleur autonome

  • Trouver une formation qualifiante

Le but étant de clarifier votre situation actuelle et de comprendre que vous pouvez réellement mener des actions pour atteindre vos objectifs. Le tout, comme bien souvent, est de ne pas rester dans votre tête. Puis pour les plus pressés d’entre vous, qui savent déjà quelles actions entreprendre mais qui se sentent impatients, je vous inviterai à modifier vos comportements actuels. A savoir vivre les événements non pas en ressentant de la frustration (car ce n’est pas ça que vous voulez vivre etc) mais en lâchant prise, et en ressentant de la reconnaissance pour être en vie, et vivre l’expérience qui est la vôtre. Je vous le répète, les secrets sont à portée de tous, mais il convient d’apporter notre attention, notre conscience dans les instants précieux du moment présent, pour les révéler.

Je vous souhaite beaucoup de courage pour la période qui est brumeuse…mais vous verrez, toute brume vient à se lever.

Avec amour,

Ozalee

Publicités

2 réflexions sur “Clarifions nous, voulez-vous?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s