Complétude – la danse du féminin et du masculin

10001380_274354829397841_1214177842_n

 

On nous parle souvent de masculin et de féminin sacrés. Ces mots sont devenus singuliers tant ils sont devenus courants. Pourtant, qui comprend à l’intérieur de soi ce qu’est l’un et ce qu’est l’autre. Qui comprend qu’ici on ne parle pas d’égalité mais de complémentarité ? Bienvenue dans votre complétude.

tumblr_static_3mzp6528ki68k08csc8sgows0Tout du moins, c’est là que nous désirons que vous vous rendiez. Au cœur de votre féminin pour en ressentir les nuances de gris, de rose, de bleuté. Que vous ressentez votre douceur, vos besoins, vos désirs, vos soupirs et cette infinie tendresse que vous avez pour le monde et que le monde a pour vous. Dessinez en les contours, non pas pour les emprisonner, mais bel et bien pour vous les approprier. Tout cela est à vous, tout cela est vous. Mais vous êtes plus encore (en cœur).

Rendez-vous maintenant au cœur de votre masculin. Découvrez le doré, le rosé ainsi que ses nuances de vert émeraude. Comprenez que ce qui est brut n’est pas forcément dur et que ce qui est souple n’est pas forcément faible. Touchez à votre force rayonnante qui ne demande qu’à s’exprimer dans votre quotidien non pas par des excès, qui vous apparaissent comme des accès, mais par une bienveillance assurée qui ne connaît ni peur ni regret. Goûtez à votre arôme sucré, ne rejetez plus cette part de vous qui vous permet d’ancrer ce que le féminin vous inspire.

Reconnaissez également les fruits que votre féminin vous offre à longueur de temps. Permettez-vous de vous arrêter et de l’écouter. Laissez s’écouler de vous l’étincelle de création qui ira s’imprimer grâce à votre masculin. Les choses ne sont pas toutes noires ou toutes roses, nous vous le disons. Les choses sont vouées à se nuancer et à créer bien plus qu’un arc en ciel, un jour vous saurez. N’essayez pas de les distancer, de les limiter. Chacun a sa place, mais cela ne veut pas dire qu’ils n’ont aucun lien, qu’ils ne suivent pas le même but : votre complétude.

1_20101117_180417Nous vous le disons, en vous, vous êtes complet. Vous possédez l’esprit et la matière, l’illumination et l’abandon. N’essayez pas de mettre un nom sur tout, mais n’oubliez pas de vous écouter en tout et à chaque instant. Ne soyez pas trop centrés sur l’un, tandis que l’autre rêvasse. Soyez alignés sur votre fréquence et n’hésitez pas à vous éloigner de la cohue si vous en ressentez le besoin. Voyez votre féminin et votre masculin comme deux enfants qu’il convient de nourrir abondamment et de manière constante. N’en négligez aucun des deux. Rappelez-vous, vous êtes complets. Quand l’un des deux vous parle, écoutez le, et si l’autre veut à son tour la parole, prenez bien garde à ne la lui offrir que lorsque l’autre aura fini de parler. Du respect, encore et toujours du respect. Respectez votre masculin autant que votre féminin, c’est la clef pour être aligné avec vous-même, et ainsi vous respecter.

Vous êtes lumières, au delà du possible. Et à l’image d’une bougie, vous n’obtenez la cire que si la mèche brûle.

Dansez maintenant.

© Ozalee

 

602536-180448242137700-141960337-n

Méditation de Nouvelle Lune

A chaque nouvelle lune, c’est un nouveau cycle qui commence. C’est alors une période propice pour entrer en soi-même afin de nourrir nos intentions les plus profondes.

Pour en savoir plus, cliquez sur l’image

Publicités

3 réflexions sur “Complétude – la danse du féminin et du masculin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s