S’avouer – Se vouer à qui l’on est

1350591993_94337

 

Savez-vous qui vous êtes ? Je ne parle pas de votre prénom et nom de naissance, je parle de votre essence. Vous savez, cette partie de vous que vous ressentez mais n’exprimez pas forcément (tout dépend d’où nous en sommes sur notre chemin de vie).

Là, voilà. Je lis sur votre visage que vous y êtes, que vous comprenez de quoi je parle. Dernièrement j’ai du aller plus profond en moi-même, me détruire intérieurement pour que la lumière se mette à percer. Le travail n’est pas terminé, je le sens, mais j’avance à mon rythme.

Tout ça pour vous dire que nous nous jugeons parfois bien trop sévèrement. Pourquoi ? Il semblerait que cela soit du à des peurs. Alors se limiter, nous permet de nous cantonner à nos peurs…vous me voyez venir ? Et quand on se cantonne à ses peurs et bien on ne vit plus. Nous ne sommes plus dans l’amour, dans le partage, dans l’ouverture…Nous amenons alors dans notre vie fermeture, égoïsme (sensation de solitude) et peurs (bien sûr). Ce qui est à l’extérieur est comme ce qui est à l’intérieur, alors regarder votre quotidien et mettez-vous à creuser en vous-même. La clef est là. Elle a toujours été là.

Depuis longtemps (date indéterminée), je trouvais les fées belles. Vous savez les illustrations, les figurines, ce que j’en voyais à la télévision. Elles étaient belles et…petites. Partant de ce constat (je n’étais alors qu’une enfant), je me suis dis : je ne suis pas une fée. Je n’en serai jamais une (j’étais déjà grande à l’époque). Certes, vous allez me dire on ne peut pas être une fée etc (en prenant une vision terre à terre), et dans l’absolu c’est vrai mais…là où je veux en venir, c’est que je me suis jugée, je me suis limitée…et tout récemment j’ai compris que cette limitation (physique ou à un autre niveau) était devenue une habitude qui ne me donnait pas confiance en moi envers les choses qui me touchaient.

Cela va devenir plus clair dans quelques instants, je vous le promet !

A savoir que j’ai reçu un soin en polarité lors de ma dernière fin de semaine. La personne qui me l’a donné me souffle une image qu’elle a eu durant le soin qui me représentait. C’est là qu’elle me décrit, pour faire court, ce qui ressemble à une fée (sans les ailes). Elle voit cette femme (moi) qui virevolte et fait pleins de choses…Je me reconnais là dedans et c’est là que l’impensable (rappelons nous ma limitation) devient pensable et même réel ! Je me rends compte que dans ma vie je peux me comparer à une fée…une fée qui crée, qui fait (fée ^^), qui a de la joie aussi…même si je ne suis pas petite de taille, même si je n’ai pas d’apparence féerique en tant que telle, je n’ai aucune raison de me limiter. Car la clef est là. Peu importe d’être une fée, un ange ou ce que vous voulez qui vous plaît, vous allume de l’intérieur. Ce qui compte c’est se donner l’espace de l’être à votre façon.

Nous sommes tous uniques. Nous avons tous un pouvoir personnel. Le tout est de se l’avouer à soi-même. Demandez à votre entourage (pas forcément les personnes les plus proches de vous) comment elles vous perçoivent…qu’elles disent tout ce qui leur passent par la tête, sans faire de phrase juste des mots…Et là, je vous le dis, vous remarquerez sans aucun doute qu’il n’y a que vous qui ne vous voyez pas tel que vous êtes…

C’est ce que j’ai vécu. J’ai pris conscience de mes limitations et grâce au miroir des autres j’ai vu que je me mentais à moi-même. Alors oui j’aime pratiquer l’astrologie, la polarité, l’énergétique…Oui j’aime écrire, partager, rencontrer ceux et celles qui viennent pour un soin ou une consultation.

Maintenant ? Et bien à mon rythme – on y revient – je vais prendre ma place. Je vais cesser d’avoir peur et je vais avancer vers moi.

Et vous ? Où en êtes-vous ?

Ozalee

Advertisements

8 réflexions sur “S’avouer – Se vouer à qui l’on est

  1. moi je suis dans les peurs, j’avance petit à petit, mais c’est pas facile. Et tout comme vous, je ne me vois pas comme les autres me voient. Je suis surprise de ce qu’ils me disent ….. J’ai encore du chemin à faire

    1. Merci du partage Monique. Heureuse d’apprendre que le regard des autres a pu vous éclairer sur vous…Permettez-vous d’être peu à peu sur le chemin, c’est le meilleur que je vous souhaite 🙂

  2. première lecture me concernant merci pour ce début de lumière pour une compréhension et acceptation pour un lâcher prise avec les mots mauxxxx merci ❤ ❤

  3. Comme souvent non a chaque fois je suis à une croisé de chemin en résonnance à vos écrits merci de m’éclairer. Quand je vous lit à n’en point douter vous me partagez l’énergie d’une une fée un grand merci tendresse
    l’énergie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s