Massage ayurvédique : Abhyanga

sylvie-verbois

 

 

La première fois que j’ai reçu le massage abhyanga, je me suis sentie humaine. Non pas mon identité qui va s’accompagner de mon travail, de mes relations, de mes passions, mais humblement humaine. C’est un massage qui vous ramène à notre origine commune, à cette simple définition d’homme et de femme, et plus largement encore d’humains.

Le massage se déroule dans une pièce chaude, sur une table de massage chaude, avec de l’huile chaude. Cette dernière est choisie en fonction de votre dosha (au nombre de trois, ceux sont les principes permettant l’équilibre dans le corps humain) et la massothérapeute se charge d’en mettre sur votre corps au fur et à mesure de ses mouvements très amples, presque comme les mouvements d’une danseuse. Le massage commence assis, et cela fait un bien fou de se faire masser le dos dans cette position. Cela m’a rappelé le temps où j’étais enfant et que ma mère me lavait, debout dans la baignoire. Une sensation de protection, d’abandon fort que je n’avais jamais ressenti auparavant dans d’autres massages à l’huile. Il est évident, pour moi, que l’abhyanga amène une reconnexion à soi.

Je prenais conscience de la moindre partie de mon corps, jusqu’au bout de mes orteils, je sentais l’énergie circuler , le corps se détendre et mon esprit avec lui.

Suite au massage, il est préférable de ne pas se doucher afin que l’huile continue à pénétrer la peau et à produire son effet. C’est ce que j’ai fais. Je ne me suis pas douchée et j’ai vécu une journée où la moindre pensée m’était impossible. Je me sentais bien, stone comme je ne l’ai jamais été. J’étais une humaine, dans son corps, dans le présent.

C’était le premier massage ayurvédique que je recevais et cela m’a tellement plut, que je me suis formée au massage du corps au bol kansu. Car oui, je suis massothérapeute, mais j’en parlerai davantage dans un autre sujet.

Pour les curieux, voici ma page facebook. Pour ceux qui sont sur Montréal, il y a même des promotions spécial été, alors soyez attentif.

J’espère vous avoir donné le goût d’essayer…et pour ceux qui connaissent, n’hésitez pas à faire part de votre expérience.

Ozalee.

Publicités

2 réflexions sur “Massage ayurvédique : Abhyanga

  1. Tu disais: “Le massage commence assis, et cela fait un bien fou de se faire masser le dos dans cette position. Cela m’a rappelé le temps où j’étais enfant et que ma mère me lavait, debout dans la baignoire.” Cela me fait penser que certaines personnes ont des réticences à se faire masser le ventre. Pour ma part, c’est l’inverse! J’ai l’agréable sensation quand ma mère venait me masser le ventre quand j’avais mal à celui-ci. Geste d’affection, de bienveillance… La massothérapie ramène des souvenirs corporelles autant quémotionnelles.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s